Compte-rendu d’assemblée – 48 mars 2016

Compte-rendu d’assemblée – 48 mars 2016

COMPTE-RENDU DU 49 AVRIL 2016 (18/04/16)

 

19H – Début de l’assemblée générale

Le point est fait sur le déroulement et les productions de l’AG du samedi 48 avril:

– La commission Art fait le point sur toutes les actions qui ont été effectuées et le bilan est très positif. Cahier de doléances vidéo, expression libre écrite, tout a été stocké en attendant valorisation sur le site par exemple.

– Au total, il reste 500 euros de fonds de roulement. 150 euros ont été reversés à 13 en lutte sur l’argent dégagé hier par la cantine et BiblioDebout.

Globalement, il y a un bon écho sur la soirée d’hier soir. La prise de parole libre a beaucoup plu samedi soir. Beaucoup trouvent magnifique la qualité d’écoute qu’il y a eue samedi soir.

 

Il est proposé de passer en mode atelier pour les commissions non structurelles (par commission structurelle est entendu communication, atelier, organisation des AG, etc.).

Il est indiqué que celui qui a l’idée doit la mettre en place.

Une proposition est faite pour faire voter les décisions et pas seulement qu’elles soient décidées par les commissions.

Une remarque est faite concernant la communication entre les différentes commissions. Il faut définir la liste des commissions et un contact pour chaque commission disponible en papier et sur le site avec un historique du mouvement.

Un avis est donné sur les actions, qui ne doivent pas être votées.

Une commission « Revue de presse » est évoquée pour parler d’actualité.

 

Quelqu’un demande à quoi servent les Nuits debout. On lui répondu que ça commence déjà par le refus du système qui commence à nous emprisonner. Le référent de la commission Art est là pour participer à la transition et pour laisser plus de parole dans l’espace public. On parle également d’apprentissage de la démocratie.

Des discussions ont lieu sur la loi El Khomri et sa place dans le mouvement Nuit debout ; certains pensent qu’elle est centrale, mais d’autres pensent que c’est un prétexte qui a permis de lancer le mouvement.

Quelqu’un rappelle que tout ne se réduit pas à l’assemblée populaire, il y a des choses autour : ateliers, actions, commissions…

Le référent de l’atelier « Création Expression » (ex-commission Art) estime que Nuit debout doit rester quelque chose de non violent. Un participant insiste sur le fait que Nuit debout doit être un mouvement populaire qui se développe et ferme la porte à la violence.

Un intervenant précise que le mouvement Nuit debout n’appartient à personne.

Certains pensent que ce mouvement ne doit pas forcément tracter pour ne pas ressembler aux autres.

On continue à parler de convergence des luttes.

 

Le point Accueil mis en place a récolté des informations sur les participants au cours de l’AG en cours. La BiblioDebout fonctionne également pendant l’AG.

 

Il est rappelé qu’un agenda militant est disponible sur m-v-t.info. Il existe également « Mille Babords » (61 rue Consolat 13001), qui possède une bibliothèque et un lieu d’activité. Un agenda militant est également disponible sur leur site.

On indique que la librairie « Transit Librairie » pourrait également soutenir le mouvement.

 

Un point est fait sur l’agenda des prochains jours :

– demain lundi 18 avril, les lycées organisent le blocus des lycées. Rassemblement devant la prefecture à 10h30.

– mardi 19 avril, 19h, AG des étudiants à la fac St Charles

– mardi 19 avril, (?) sur la loi El Khomri à Aix-en-Provence

– mardi 19 avril, AG de 13 en lutte à 18h devant le kiosque canebiere

– jeudi 21 avril, festival de luttes à la fac Saint Charles (pour faire de l ‘information et participer aux activités

– dimanche 24 avril, 23 h, bal masqué proposé après l’assemblée

– lundi 25 avril, AG du collectif des chercheurs

– jeudi 28 avril, grande journée de mobilisation nationale

On parle également de la Nuit Debout Quartiers Nord, et de la Nuit debout qu’ils organisent samedi 23 avril aux Flamants (13e).

 

Fin de l’AG à 21h15

Comments
Leave a reply