Réunion du 5 décembre

Préparatifs du prochain porteur de paroles

Depuis la précédente réunion, chacun avait pris des photos de déchets dans Marseille. Nous les avons mises en commun et échangé sur nos
manières de prendre ces clichés. Certains avaient été imprimés et Nicolas avait apporté les supports cartonnés de couleur, ce qui nous a permis de visualiser à quoi ressemblera le visuel prévu.

Du coup, le programme de la semaine prochaine s’est imposé de lui-même : fabrication du visuel avec toutes les photos imprimées + affiche (et lancement du porteur si on finit vite les préparatifs).

Communication de la commission

Christina a partagé un lien vers 6 épisodes d’une émission de France Culture sur l’engagement citoyen (lanceurs d’alerte). Après échange sur ces émissions il a été décidé de mettre le lien sur le site et sur FB avec un court extrait de présentation (voir également en fin de CR).

Cela a été le point de départ d’une discussion sur le moyen de mieux utiliser les outils extérieurs d’information (articles, livres, radio, vidéo, etc.). En effet chacun de nous trouve régulièrement des articles de presse, des ouvrages, des émissions de radio ou des vidéos qu’il a envie de partager. Dans la mesure où ces outils sont en rapport avec le thème de la commission il nous a semblé utile de les partager via les outils de com mais aussi de les rassembler/centraliser sur une page du site d

édiée à cela, ce qui permettrait d’avoir (et de donner) facilement accès à ces éléments par la suite. Il a été décidé de créer une page dédiée sur le site et de partager sur fb les éléments déjà rassemblés, à raison d’une publication par semaine. Pour ceux qui suivent les activités de la commission par mail le partage se fera en même temps que l’envoi du CR de réunion, histoire de ne pas saturer les boîtes 🙂

Cadre relationnel

Il est apparu nécessaire de se rappeler (à nous-mêmes) le cadre de travail de la commission pour que les réunions restent productives mais aussi pour que les échanges que nous avons avec les passants – lors des réunions et des actions sur les places publiques – génèrent le moins possible de retours négatifs sur le groupe. En effet, même si nos paroles sont individuelles, elles peuvent être perçues com

me des paroles d’un groupe, et dès lors chacun doit être vigilant à la qualité et/ou au contexte de ses paroles (ou actes).

Le même problème avait d’ailleurs été rencontré dans les assemblées, et avait abouti à la règle de l’autonomie des commissions  ‘tant qu’elles n’agissent pas au nom de nuit debout Marseille’. La logique interne au sein de la commission est la même et c’est en quelque sorte ce qu’il a été besoin de rappeler.

Prochain rdv

Rdv mardi prochain de 18 à 20h pour monter/faire les visuels pour le porteur et le lancer sur la place dans la foulée.

A bientôt sur les places publiques !