Réunion du mardi 7 novembre

Chacun a expliqué son positionnement sur le projet annexe Municipale 2020.

La cohabitation entre le projet municipale 2020 et les actions de la commission constitution de nuit debout pourrait par manque de temps être problématique pour l’activité de la commission. Pour l’instant, les deux actions peuvent être menées de front.

Les membres de la commission sont d’accord pour orienter davantage les actions vers la démocratie locale, notamment à l’échelle de la ville. Un des projet pourrait être d’utiliser l’outil de la pétition, lors d’un porteur de paroles, pour demander une conférence de citoyen sur un sujet précis. Ce sujet pourrait être le traitement par la métropole des déchets. Cela permet de faire vivre et de faire connaître trois outils de démocratie, indépendamment de la réussite possible de la mise en place d’une conférence citoyenne par la mairie.

La commission pourrait prochainement utiliser le Facebook nuit debout autogéré, qui a un public plus large, pour diffuser des contenus politiquement intéressant, mais sans rapport direct avec les actions de la commission. Des liens croises entre le Facebook de la commission, le site internet et le Facebook autogéré permettrai d’augmenter la fréquentation des deux premiers. Le groupe doit valider les contenus mis en ligne.

Une première analyse des réponses aux porteurs de paroles montre que les personnes ayant participer ont une envie d’entraide et de partage.

Nous avons tester la prise au vent de l’affichage verticale fabriqué par Edem.